rpg sur la ville de new-york
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey bienvenue à toi Invité et merci de ton inscription.
Nous avons besoins d'homme sur le forum, merci de privilégier les rôles masculins s'il vous plaît
Hello les poussins, pensez à venir vous recensez si vous souhaitez rester parmis-nous ICIII
Chers futurs membres, nous ne voulons pas de membres kleenex donc si vous ne souhaitez vraiment pas vous investir à fond ne venez pas Wink

Partagez | 
 

 I swear ! This time, it was not deliberately ♥ Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

✎ à new york depuis le : 31/08/2016
✎ anniversaire : 10/12/1998
✎ messages : : 88
✎ avatar : Ariana Grande
✎ autres persos : Aaron / Dedeen

✎ to do list : Etudier ♥ Aller à l'école ♥ Voler de belles fringues ♥ régner sur la FAC ♥ Sortir avec le trio de choc ♥ chanter sous la douche ♥ Trouver une excuse pour aller à l'hôpital et espérer voir Tommy ♥


I swear ! This time, it was not deliberately ♥ Tommy || Mar 6 Sep - 22:53


I swear ! This time, it was not deliberately

- Aëlys — Tommy -


I know I could lie but I’m telling the truth Wherever I go there’s a shadow of youI know I could try looking for something new But wherever I go, I'll be looking for you

Voilà deux semaines que je ne vivais plus avec mes parents. Deux semaines que je ne recevais plus de coups par mon père et deux semaines que j'avais été recueillie chez une femme très gentille du nom de Sharlay. C'était une nouvelle vie qui commençait et je ne sais pas si c'était une bonne chose ou non. Certes j'en pouvais plus des violences de mon paternel et de l'ignorance de ma mère shootée aux médocs, mais l'avantage c'était que j'étais indépendante et n'avais pas à me soucier de ce que mes parents pouvaient penser de moi si je n'apportais pas un bon bulletin de notes. Ce que je donne là, ce n'est qu'un simple exemple, j'avais toujours été une élève brillante malgré ma vie difficile. Tout ça pour dire que je n'avais pas peur de décevoir mes géniteurs puisque de toute façon, ils se fichaient de moi.

Maintenant, tout était différent. Une institutrice m'avait prise en charge devenant ainsi ma tutrice légale. Contrairement à mes parents, elle, elle s'inquiétait pour moi lorsque je ne rentrais pas pour le souper. L'indépendance que j'avais toujours eu s'était en partie envolée maintenant que vivais sous son toit. Je devais me justifier lorsque je sortais : dire où j'allais, à quelle heure je comptais rentrer etc. Certes j'étais libre, mais je n'avais pas l'habitude de donner mon emplois du temps. C'était la première fois que quelqu'un me donnait de l'attention. Cependant, ce n'était pas de cette personne que je voulais en recevoir, mais plutôt de ce médecin sexy des urgences.

Il y à deux ans de cela, il m'avait soignée après que mon ''papa adoré'' m'aie ''sans faire exprès'' fait tombée dans les escaliers. Résultat, j'avais eu une jambe dans le plâtre et des côtes douloureuses plusieurs jours durant ; ainsi que quelques points de sutures dû au verre que je tenais en main lors de la chute.  Le côté positif, c'est que j'avais pu rencontrer un charmant monsieur du nom de Tommy. On dit souvent que les médecins faisaient fantasmer les filles. Qui ne rêverait pas d'avoir son propre urgentiste avec qui jouer au docteur ? À l'époque, j'aurais dit que ce n'était que des mecs comme les autres et qu'un stéthoscope ne faisait pas d'eux des gars exceptionnels, mais ça c'était avant de rencontrer le Dr Wildhammer. Je ne l'appréciais pas que pour ça beauté, loin de là, mais il avait été si gentil avec moi. Il m'avait parlé et rassuré lorsqu'il du me recoudre une plaie ouverte. Il se préoccupait de ses patients et avait un réel contact humain avec eux. Ils n'étaient pas comme les autres qui ne pensait qu'à leur travail et pas au bien-être de leur patient. Depuis cette rencontre, je fus amené à le revoir plusieurs fois. Parfois pour de vraie blessures (souvent causées par mon père) et d'autre fois pour des douleurs inexistantes simulées juste pour pouvoir le revoir. A force de se voir, on avait fini par tisser un lien d'amitié. On s'entendait plutôt bien malgré que 10 années nous séparaient. Lui ne voyait sûrement en moi qu'une petite adolescente, mais moi je voyais en lui un homme séduisant qui me plaisait beaucoup. J'avais beaucoup d'affection pour lui, plus que ce qu'il est moralement acceptable envers un homme de dix ans plus vieux. Mais si on pouvait contrôler ses sentiments, ça se saurait. Quoi qu'il en soit, il me faisait craquer, et même si c'était à sens unique, je n'arrêterais pas de trouver des excuses bidons pour me rendre à l'hôpital en espérant ne serait-ce que le croiser.

Pourtant aujourd'hui, si j'étais aux urgences, c'était pour une vraie raison. J'avais reçus un sacré choc sur la tête à la suite d'un petit accident de moto. Ce n'était pas moi qui conduisait bien-sûr, je n'ai pas le permis pour piloter un engin pareil. Non, moi je n'étais que passagère, derrière mon ami. Les urgences avaient été appelées pour nous deux et même si je me tuais à dire que j'allais bien, que je n'avais qu'une petite égratignure à l'arcade sourcilière, les ambulanciers m'ont conduis jusqu'ici. Il est vrai que ma plaie saignait abondamment et que ma tête tournait comme si j'avais trop bu. Le conducteur du deux roues fût pris en charge pas quelqu'un, quant à moi j'allais être reçue par un autre urgentiste. Je priais intérieurement pour que ce soit Tommy qui vienne à mon secours.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



Re: I swear ! This time, it was not deliberately ♥ Tommy || Mer 7 Sep - 7:48

I swear ! This time, it was not deliberately ♥



Une lumière très légère viens éblouir les yeux d'un gris bleu à notre cher Tommy. La pénombre n'existe plus, car le petit matin vien de se lever. Machinalement il se place assie sur le bord de son lit en passent ses mains sur son visage pour faire en sorte de se réveiller au plus vite. C'est d'un regard assez nostalgique qui regarde l'heure sur sa table de nuit ou on peut aussi y distinguer une bague de fiançailles qui ne lui appartient plus. Il ignore pourquoi il garde cette chose au bord d'un endroit si personnel, mais après tout qui peut le voir a par lui ? Six ans que Tommy à divorcer et six ans qu'il n'a eu aucune relation, Rien... Nada... Il faut dire que Tommy est arrivé à un stade où il n'arrive plus à faire semblent et ça tombe bien car il ne sait pas faire semblent. Contrairement à beaucoup de monde il a besoin de sentiments pour faire quoi que ce soit, mais bon ça c'est une autre histoire.

En ce levant de son lit, Il est accueilli avec joie dans son salon par trois magnifiques chiens... Oui... On peut dire qu'il a un problème d'affection avec trois chiens. Falcko, Samy, Tessy... Bref il leur ouvre la grande Baie coulissante en PVC et les voilà partis dans le Jardin pour la journée. Quant à lui il va prendre une douche et s'habiller avec une petite chemise blanche et un jean. De toute façon arrivée au travail il va devoir se changer donc à quoi bon. Il se coiffe en arrière et admire cette barbe naissante. Il ne tarde pas à partir en prennent sa voiture, mais avants de partir il jète un regard sur cette belle et grande maison. Il faut dire que Tommy a ce que rêve beaucoup de personnes, mais lui sait que tout ça ne fait absolument pas le bonheur. Il par donc et se retrouve à l'hôpital. Il part dans les vestiaires et se changer. Des formalités entre collègues s'installe. Des bonjours et des rigolades  et bien sûr le café du matin. Après cette changer il prend enfin son café prêt d'une machine et un collègue le rejoint, car Tommy semble pensif.

-Alors Docteur charment ça pense à quoi ?

-Docteur charment c'est quoi ça encore ?

-Moi j'y suis pour rien c'est ton nouveau surnom depuis que ta prit dans t'es bras une jeune fille pour la sauver. Les infirmières ce son enflammé il t'appelait le prince charme et ça c'est transformer en docteur charment...

-Heureusement que j'ai pas sauvé une brebis... On m'aurait appelé docteur Banbi...

Tommy se met à rire avec son collègue et il commence à enchaîner les interventions. Quelques heures plus tard un dossier arrive et il a l'air assez urgents. Une infirmière  viens le voir pour lui explique la situation en court.

-Docteur cha... Docteur Whildhammer... On n'a pas un accident. Une demoiselle et son petit ami son tomber en scooteur. L'homme a l'air plus toucher que la demoiselle Harper...

Tommy s'arrête d'un coup et regarde l'infirmière en disent d'une voix inquiète.

-Aëlys harper . Je m'en charge, envoyer Sam avec l'homme.

* Je connais bien Aelys. Je la vois de temps à autre venir à l'hôpital s'est devenu un peu plus qu'une patiente... On peut dire que c'est un jeune ami a moi. Enfin je ne la voie que de temps en temps, mais bon j'aime pas quand il lui arrive quelque chose*

Tommy s'empresse d'aller aux urgences et Aelys est installé en position assise sur un lit. Il arrive et tire les rideaux. Il prend place sur un tabouret et dit de sa voix grave en admirent sa blessure au niveau de la tête.

-Alors comme ça on joue les casse-cous ?

Tommy met des gants et place une petite compresse sur son arcade. Il y met un bou de scotch et lui explique légèrement ce qu'il va faire.

-Tout d'abord je vais faire des petits teste avants de toucher à cette vilaine chose, car ça m'embêterait que tu perdes connaissance. Il roulait vite ton copain ? Tu sais bien que je suis du genre à être moralisateur. Donc si ce jeune homme à consommer où a été très imprudent avec toi je vais devoir lui casser les dents...

Dit-il avec un sourire et en prennent sa lumière pour lui mettre au niveau des yeux voir s'ils sont réactifs? Tous en attendent sa réponse

* Elle change... Plus je la voie, plus cette jeune fille se transforme en jeune femme. Je me demande bien ce dont elle devient*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

✎ à new york depuis le : 31/08/2016
✎ anniversaire : 10/12/1998
✎ messages : : 88
✎ avatar : Ariana Grande
✎ autres persos : Aaron / Dedeen

✎ to do list : Etudier ♥ Aller à l'école ♥ Voler de belles fringues ♥ régner sur la FAC ♥ Sortir avec le trio de choc ♥ chanter sous la douche ♥ Trouver une excuse pour aller à l'hôpital et espérer voir Tommy ♥


Re: I swear ! This time, it was not deliberately ♥ Tommy || Mer 7 Sep - 11:08


I swear ! This time, it was not deliberately

- Aëlys — Tommy -


I know I could lie but I’m telling the truth Wherever I go there’s a shadow of youI know I could try looking for something new But wherever I go, I'll be looking for you

Je me sentais ridicule de craquer pour un médecin bien plus vieux que moi. Si je racontais ça à n'importe quel adulte, ils allaient se moquer de moi. Je sais qu'un homme de son âge ne s'intéresserait jamais à une adolescente. Il préférerait sans doute une femme mure qui n'a plus rien à apprendre sur l'amour, plutôt qu'une jeune fille qui n'y connaît rien. Aimer et être aimé sont deux choses qui m'étaient encore inconnues. En revanche, j'en connaissais un rayon sur la haine et ce grâce à mon père. Il m'avait quand même apprit quelque chose ce drogué au final. Peut-être qu'en fin de compte je devrais aller lui rendre visite en prison pour le remercier. Je suis sûr qu'il ne s'y attendra pas. Après tout, quel enfant irait voir le responsable des citatrices qui recouvraient sa peau ? Aucun ! La réaction normale serait d'oublier cet être violent et de passer à autre chose. Pourtant, une partie de moi ne pouvait s'empêcher de penser qu'il changerait un jour et qu'il regrettera ses faits ; qu'il viendra s'excuser et se racheter auprès de moi. Une partie de moi espérait retrouver un vrai père, même si cela n'arrivera sans doute jamais.

Il faut croire que j'avais l'art d'espérer l'impossible, mais comme on dit : l'espoir fait vivre. De l'espoir, j'en avais beaucoup ; c'est d'ailleurs ce qui me permettait de tenir debout. Ça, la musique et surtout Tommy. Ce dernier ne le savait pas et ne le saurait sûrement jamais, mais il avait rendu ma vie un peu plus agréable. J'arrivais à mieux supporter les coups porter par mon paternel car je savais que j'avais une chance de voir le docteur Wildhammer. Je n'avais pas connaissance de ce qu'il était inscrit sur mon dossier médical, impossible donc de savoir s'il était écrit que j'étais une enfant battue. J'avais toujours trouvé une excuse pour justifier mes blessures, mais la police avait récemment enquêter sur ma famille et, en dépit de mes mensonges, la vérité avait éclatée. J'espérais que l'urgentiste ne sache rien de cette partie de ma vie, car j'avais peur que si c'était le cas il ne soit gentil avec moi que par compassion. Au fur et à mesure de nos rencontre, je m'étais mise à penser qu'il m'appréciait réellement. Pas comme une potentielle aventure - je n'étais pas stupide - mais plutôt comme une amie.

« Alors comme ça on joue les casse-cous ? » Au son de sa voix, mon cœur rata un battement. Je lève alors la tête vers lui m'empêchant de sourire comme une idiote. Il s'installa sur son petit tabouret et pressa une compresse sur ma plaie ouverte. Même si je m'étais refusé de sourire en voyant que c'était lui qui allait prendre soin de moi aujourd'hui, je ne pu me retenir. Ça me faisait plaisir de le voir. Il était toujours aussi beau et je regrettais de ne pas être revenue plus tôt pour le voir. Je ne comprenais pas pourquoi cet homme me plaisait tant. Je devrais être attirée par le garçon de mon âge, pas par un médecin approchant la trentaine. Un médecin que je connaissais à peine, ne l'ayant jamais vu qu'à l'hôpital. Si ça se trouve il avait femme et enfants qui l'attendaient chaque soir pour le souper. Il n'avait pas de bague au doigt, mais ça ne voulait rien dire. Je me sentais maintenant encore plus stupide. « Il faut bien se lâcher de temps en temps et jouer avec le feu non ? Vous devriez essayer » Peut-être que ça lui arrivait de faire des trucs fou et de 'jouer au casse-cou' comme il dit, mais en tant que médecin il ne devait pas avoir beaucoup de temps pour s'amuser.

« Tout d'abord je vais faire des petits teste avants de toucher à cette vilaine chose, car ça m'embêterait que tu perdes connaissance. Il roulait vite ton copain ? Tu sais bien que je suis du genre à être moralisateur. Donc si ce jeune homme à consommer où a été très imprudent avec toi je vais devoir lui casser les dents... » Mon copain ? Disait-il cela dans le sens petit-ami ou bien simplement pote ? Non parce que je n'avais pas de petit-ami moi, j'étais libre comme l'air. Cependant, s'il pensait que j'étais prise, il serait peut-être jaloux ? * Ho Aëlys, arrête, il s'intéresse pas à toi ! * Quoi qu'il en soit, c'était mignon de le voir s'inquiéter pour moi et de vouloir prendre ma défense. Mais même si mon pote avait peut-être fumer quelque chose, et qu'il était un peu au dessus de la vitesse autorisée, je n'allais pas le dénoncer. « C'est juste un petit accident, rien de dramatique. D'ailleurs comment il va ? Et votre rôle n'est-il pas de soigner les gens ? Plutôt que leur casser les dents ?» Je souris amusée alors que mon regard était posé sur Tommy alors que celui-ci braqua sa lampe dans mes yeux. C'était désagréable et ça me donnait encore plus mal à la tête, j'aurais préféré être dans le noir complet afin que cette douleur cesse. « Vous n'auriez pas une aspirine ? J'ai vraiment mal à la tête là »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Re: I swear ! This time, it was not deliberately ♥ Tommy ||

Revenir en haut Aller en bas
 

I swear ! This time, it was not deliberately ♥ Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPLE PIE ™ :: Croquer la pomme à pleines dents :: Brooklyn :: Le Brooklyn Hospital Center-