rpg sur la ville de new-york
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey bienvenue à toi Invité et merci de ton inscription.
Nous avons besoins d'homme sur le forum, merci de privilégier les rôles masculins s'il vous plaît
Hello les poussins, pensez à venir vous recensez si vous souhaitez rester parmis-nous ICIII
Chers futurs membres, nous ne voulons pas de membres kleenex donc si vous ne souhaitez vraiment pas vous investir à fond ne venez pas Wink

Partagez
 

 Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité



Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:30

Rose Isis Evans

Qui es-tu ?
âge + Je vais avoir 22 ans le 3 Août ; personnalité + Qui suis-je ? Jamais personne n'a jamais su vraiment définir mon caractère. Je suis spécial, d'après les autres. Moi, je me trouve justement trop ordinaire. J'vous laisse aller demander aux autres de me décrire. D'après mon grand frère, j'ai plein de qualités. Il est pas objectif, c'est mon grand frère. Alors, je suis d'une gentillesse énorme. Surtout avec les personnes extérieures. C'est bizarre non ? Le fait que je sois plus gentille avec des personnes que je ne connais pas plus que ça contrairement aux personnes que je côtoie souvent. Je suis souriante aussi. Liam, mon grand frère, dit que c'est sûrement mon plus grand atout. Comme je souris à tous le monde, ou presque, on me fait confiance facilement. D'après lui, j'suis aussi une personne de confiance. Je suis chaleureuse, attirante, mignonne, polie, intelligente. Par contre, il parait que je suis bornée, et chiante. Je parle trop aussi. J'suis un peu bordélique mais quand c'est trop je peux devenir la pire des maniaques. J'ai tout envie de réussir, et du coup, quand ça ne marche pas, je tombe de haut. D'après ma petite soeur, Eden, je suis très chiante et pénible. Je la couve trop aussi, comme j'ai pas envie qu'elle refasse les mêmes erreurs que moi. Elle dit aussi que je suis très protectrice et que si un jour l'un de mes proches a un problème, il peut compter sur moi. Je suis à l'écoute de tous le monde, je ne juge pas les gens sur ce qu'ils font sans les connaître personnellement. Eden dit que je devrai devenir psy, mais j'aime pas les psy. Je suis rêveuse et tête en l'air. Eden dit aussi que j'ai une mémoire de folie. Normal, je suis hypermnésique à 81%. C'est à dire que 81% de ma vie, je les retiendrai. Autant dire que c'est pratique mais ça ne m'a pas empêché d'avoir des notes sous la moyenne dans les matières scientifiques vu que je n'aimais pas ça et que je n'avais pas envie d'en faire, ni d'oublier mes clefs. Je suis tête en l'air malgré tout. Je donnerai ma vie pour ceux que j'aime. Je suis loyale, et attachante. D'après Emma, une ancienne amie, je suis la fille à la gueule d'ange qui parait gamine et qui donne l'impression de ne rien comprendre mais qui derrière fait des sales coups. Elle se demande même ce que les garçons me trouvent car d'après elle je ne suis pas belle. Elle dit aussi que je suis manipulatrice. Mais elle est la seule à le penser. Donc j'imagine que c'est faux ? D'après Matt, un ex, je suis très mature mais je me cache derrière un comportement de gamine. Il dit aussi que je suis la fille libre. Quand on a l'impression d'enfin me comprendre et de m'avoir, il parait que je pars encore plus loin qu'avant. En même temps, quand tous devient trop sérieux, je pars. J'ai peur de la solitude et de la routine. Donc dès que ma vie est une routine, je change tous. La routine me tue. Je suis rêveuse et pourtant j'ai les pieds sur terre. J'ai une imagination débordante ce qui fait que j'adore écrire mais je ne termine jamais mes projets car j'ai toujours des nouvelles idées. J'aimerai un jour me faire publier mais je n'ai pas assez confiance en moi pour envoyer un de mes livres à une maison d'édition. Il parait aussi que je survole les problèmes. J'essaie de les éviter le plus possible. Alors les gens peuvent penser que je me fiche de tous. J'ai l'instinct maternel, et j'adore les enfants. Ma famille dit que j'ai un don avec les enfants vu que je m'en occupe très bien. Pour le reste, je vous laisse le découvrir par vous même.  ; signes particulier + Je me suis fait tatoué, à l'intérieur du bras, les initiales de la première lettre du prénom de mon père avec celui de ma mère, de mon frère et de ma soeur, ainsi que celui de ma tante et de mon neveu, ce qui donne Jalema, J pour John, mon neveu, A pour Alex, prénom de mon père, L pour Liam le nom de mon grand frère, E pour Eden, ma petite soeur, M pour Maya ma tante, et A pour Anaë, ma mère. J'ai aussi le mot Strong sur le côté droit, aussi haut que ma poitrine. Je suis percée au niveau des oreilles, j'ai les deux trous pour les boucles d'oreilles et l'helix. ; civilité + mademoiselle et je compte le rester ; orientation sexuelle + hétéro ; métier exercé + Baby-Sitter et de temps en temps serveuse dans le café-bar de mon frère ; études + En fac de lettres, combinés à la fac d'histoire. ; description physique + Je suis brune, des cheveux assez long et bouclés. Je suis fine, et je mesure 1m74. Je fais parti de ces filles assez grande. J'ai les yeux verts marrons, et la peau pas totalement blanche mais presque. ; groupe choisi + bountys ; personnalité choisie + La belle et sexy Danielle Campbell ;

anecdotes
Rose est née le 3 Aout 1994, à New York, elle va donc avoir 22 ans. Elle a toujours vécu dans cette grande ville. Elle a un grand frère, Liam, qui va avoir 26 ans le 17 Septembre, et une petite soeur, Eden qui a eu 19 ans le 23 Janvier. Son père s'appelle Alex Evans, il est chauffeur de poids lourds. Sa mère s'appelle Anaë Smith, elle est professeure de danse. Ses parents ne sont pas mariés. Liam a ouvert son propre café il y a deux ans, et Rose y travaille de temps en temps. Elle est à sa troisième année d'étude, et elle a combiné deux facs. Eden travaille au café de son frère et a arrêté ses études une fois son examen final du lycée passé. Rose adore la musique. Elle sait jouer du piano et de la guitare. Elle sait aussi chanter. D'ailleurs Rose a une chaîne YouTube ou elle poste des covers. Rose est donc une artiste puisqu'elle chante et écrit. D'ailleurs, elle écrit depuis ses 13 ans. Elle a terminé 13 livres, qui sont tous sur internet sur des plateformes d'écriture comme Wattpad mais n'a jamais osé envoyer un livre à une maison d'édition. Elle est très proche de sa tante qui a toujours su la comprendre quand ça n'allait pas. Puis elle n'a que 10 ans d'écart avec sa tante. Sa maman a eu Liam quand elle avait 22 ans, Rose a 26 ans et Eden a 29 ans. Anaë avait 16 ans quand Maya, la tante de Rose, est né. Elle a donc que 6 ans d'écart avec Liam. Anaë a aujourd'hui 48 ans depuis le 4 Avril. Alex va avoir 48 ans le 29 Juillet. Rose a fait une sorte de dépression durant son adolescence. Son hypermnesie l'empêchait d'oublier certaines erreurs qu'elle a commise plus jeune et qui lui ont gâché son existence. En effet, Rose était jusqu'à ses 12 ans une mythomane. Grâce au psy, elle a réussi à vaincre ça. Mais les personnes qui la connaissaient avant n'arrivent plus à lui faire confiance, Rose a donc du changer d'établissement scolaire pour recommencer sa vie. Rose a l'instinct maternelle, elle s'est occupé de son neveu jusqu'à ses cinq ans en tant que nounou personnelle. Son neveu est un amour, John, et il a aujourd'hui neuf ans. Elle s'en est donc occupé de ses treize ans jusqu'à ses dix-huit ans. Rose adore les animaux, et elle a toujours dit que lorsqu'elle aura sa maison, elle aura plein de chiens et pleins de chats. Même si elle adore les enfants, elle se voit pas fonder une famille de suite. Parce qu'elle ne veut pas que le père de son enfant parte comme le père de son neveu. Rose ne sait toujours pas ce qu'elle veut faire plus tard, à part qu'elle veut faire le tour du monde, faire un road trip car elle adore les voyages en voiture et découvrir les plus belles merveilles du mondes. Elle a été diagnostiqué hypermnésique à l'âge de 7 ans, elle est hypermnésique à 81%. C'est la seule de sa famille a être hypermnésique d'ailleurs. Durant son adolescence, le seul moyen qu'elle a trouvé pour vaincre son mal être était de fumer des joints. Ce qui n'a rien arrangé en faite puisque sa mémoire se ravivait encore plus. Elle a donc décroché la drogue, avec beaucoup de peine à dix-sept ans. Donc elle s'est droguée pendant deux ans. Elle a fait une tentative de suicide à quinze ans. C'est sa tante qui l'a aidé à se relever. Et aussi le fait de voir Eden se mutilait car elle se faisait harceler à l'école. Ce fut comme un électrochoc. Rose ne voulait surtout pas que sa petite soeur fasse les mêmes erreurs. Elle fume un paquet de clope par jour, mais évite de fumer dès qu'il y a des enfants autour d'elle. Elle a commencé à fumer à l'âge de 15 ans, comme la drogue. Aujourd'hui, elle touche un joint que très rarement, style, pendant les soirées. Si Emma la déteste aujourd'hui, c'est parce que Rose est sortie avec Matt, la personne qu'Emma aimait plus que tous au monde. Rose est la nourrice de Freddie, fils de William.


l'histoire de ton personnage
Il y avait tous ce qu'elle nous disais, et tous ce que elle seule savait. J'étais cette jeune fille toujours avec le sourire. Ça n'a pas changé. Rien n'a changé en surface. C'est vrai, pourquoi je changerai d'abord ? Pourquoi je perdrai mon sourire ? En tous cas, j'étais cette jeune fille sur le banc, avec ses amies. Je leur racontais plein de choses. Trop pleins de choses d'ailleurs. Que des mensonges. Ils étaient trop gros pour être possible mais ils sortaient de ma bouche sans que je contrôle quelque chose. On avait mis ça sur le fait que je sois jeune. Mais quand ces mensonges deviennent de plus en plus gros et surtout qu'ils sortent naturellement, on voit qu'il y a un problème. Surtout quand j'en raconte même à mes parents pour expliquer pourquoi j'ai oublier de me laver les dents. Inquiétés, ils m'ont alors amenés chez un psychologue pour enfant à l'âge de 7 ans. Le psy a fait plusieurs test, et il a découvert deux choses. La première, ma mythomanie qui me gâchait littéralement la vie. Mais on pouvait encore lutter et m'aider à ne plus sortir de mensonge. Il fallait juste avoir des séances avec le psy pour que ça me passe. La seconde chose, mon hypermnésie avec la valeur de 81%. Le psy a annoncé que c'était énorme, et qu'il fallait que je fasse beaucoup de jeu sur la mémoire pour que je n'ai aucun problème. Alors ce psy m'a aidé sur ces deux points. Pour vaincre ma mythomanie, et faire travailler ma mémoire. Mes parents ont prévenu ma maîtresse. Elle devait me laisser raconter le plus de choses possibles pour ne pas me frustrer. C'était le conseil du psy. Et lui, il me faisait lire un livre et je devais raconter tous ce qu'il se passait dedans sans mentir. Ce n'était pas évident, je ne voulais jamais admettre que je n'avais pas lu tel passage ou oublier un moment. Finalement, on a réussit à vaincre ma mythomanie. J'avais 12 ans. Mais les emmerdes ne faisaient que commencer pour moi.

Qui sourit n'est pas forcément heureux. Il y a des larmes au coeur qui n'atteignent jamais les yeux. Je venais peut être d'en finir avec ma mythomanie, mais les autres n'avaient pas oublié que j'avais menti plus d'une fois. Et les jeunes peuvent être horribles entre eux. J'en ai payé les frais. J'avais une seule vraie amie à cette époque, Sonya. La seule qui savait en même temps par où j'étais passée. Puis, il y avait ce groupe de filles avec qui on traînait, enfin surtout Sonya. Je pensais qu'elles m'aimaient bien, juste bien. Enfin, j'ai surtout appris par la suite qu'elles appréciait juste Sonya, et que moi j'étais juste leur chien. Puis il y avait tous les autres qui s'amusaient à m'humilier. Ils prenaient mes livres, mes feuilles, mes cours, mes textes et balançaient tous par terre. Le groupe de filles rigolait, Sonya était la seule à m'aider à tout ramasser. Elle me rassurait, en me guettant, regardant si je ne versais pas une seule larmes. Mais je ne faisais que sourire. Rien d'autre. Et rien n'avait changé. Plus ça arrivait, plus je souriais, et plus j'avais mal au coeur. Mais je ne voulais surtout pas les laisser voir qu'ils me faisaient mal. Liam m'avait dit que si je leurs montrait que ça ne m'atteignait pas, ils se lasseraient, mais ça n'est jamais arrivé. Un jour, Sonya était malade, et je me suis retrouvée seule. C'est ce jour-là que j'ai compris que ce groupe de filles ne m'aimait pas. On était dehors, à la récré de midi, et je lisais. Jusqu'à ce que le groupe de filles arrive avec quelques garçons. Ils ont pris mon livres en hurlant: "Menteuse, menteuse, menteuse". Je les regardais faire, et je souriais. Elles rigolaient, je souriais. Ils déchiraient les pages, les feuilles volaient, je souriais. Pourtant, putain, ce que les larmes me brûlaient, mais elles ne venaient pas. Non, elles préféraient couler à l'intérieure, brûler mon coeur, m'étouffer, me faire suffoquer. Mais elles ne m'arrachaient pas mon sourire. Puis des grandes de 14 ans sont arrivées. Elles ont commencé à hurler contre ceux de ma classe, les traitant d'abrutis et de cons finis avant que l'une d'elle se penche vers moi. "He ma belle, ça va ?" J'ai relevé la tête vers elle, continuant de sourire. parce que personne ne pouvait me l'enlever. "Tu sais, tu as le droit de pleurer. Tu as le droit de leur hurler à la gueule que tu as mal. Ce n'est pas être faible de pleurer." Mais je souriais encore. J'haussai les épaules. Les autres de ma classe étaient toujours là à s'engueuler avec les plus vieilles. Celle qui me parlait, qui s'appelait Lou se leva et regarda les autres. "Vous êtes complètement cons de faire ça. Ma grande soeur s'est fait humiliée parce qu'elle était handicapée, elle s'est suicidée il y a deux ans. Vous voulez voir la dernière fille qui a osé l'insulter ? Elle est en hôpital psychiatrique car elle a aussi sombré en dépression. Vous ne savez même pas à quel point tous le monde en souffre." Et elle venait de me donner l'idée qui allait m'aider à m'en sortir. Enfin c'est ce que je pensais. Il y avait un échappatoire, quelque chose qui pouvait arrête cette souffrance. J'allais pouvoir me sauver. L'idée du suicide ne m'avait jamais effleuré l'esprit avant ce jour. Je n'y avais jamais pensé. Mais maintenant ? Lou me conseilla ensuite de changer d'établissement. C'est ce que je fis l'année suivante, recommencer ailleurs, un endroit ou personne ne me connait. Mais le plus grand changement, c'était mon entrée au lycée.

Quand elle était arrivée, on lui avait dit: si un jour, cette fille de dernière année vient te parler, écoutes-là, ces conseils sont précieux. Une année après, aux nouveaux, on leur disait: si la fille de deuxième année, écoutes là, bois ses paroles, si tu tombes sur un de ses textes, lis le et relis le, si ces conseils te font mal, la vie après ne sera que plus simple. Elle était devenue l'inaccessible Rose. La suite de ma scolarité c'était bien passé. J'avais toujours ce poids sur le coeur, mais je me sentais mieux. Puis, il y avait mon neveu qui me remontait le moral. Le lycée a été un nouveau tournant. J'ai toujours été très sociable avec tous le monde, donc je n'ai pas eu de mal à me lier d'amitiés avec certains. Même avec des plus vieux que nous, alors que les rumeurs veulent que les plus vieux fassent la misère aux nouveaux. Ce qui est totalement, faux, j'ai tout de suite été prise sous l'aile de certains dernière année. En même temps, je trainais avec un de leurs amis qui était dans ma classe, un Maël qui a redoublé et donc. Mais c'est qu'à force de traîné avec un camé, on le devient. En faite, quand je voyais tous ces jeunes fumer et être bien, je me suis dit que ça pourrait être la solution, je serai bien de nouveau, je n'aurai plus mal au coeur. Premier joint, c'était cool, bizarre aussi. J'ai toussé, j'ai eu la tête qui tourne et le rire facile. Je disais absolument tous ce qu'il me passait par la tête. Mais les autres ? Ils n'était pas ma liberté. J'avais juste le cerveau en vrac, les mêmes pensées noires, le même faux sourire, la même peine. Alors à quoi bon lutter ? Juste continuer de m'enfoncer dans ma connerie, c'était la seule chose que je faisais. Puis j'ai repenser à ce que Lou m'avait dit, et j'ai commencé à me mutiler. Je fumais, j'écrivais, je me coupais. J'ai parlé à une fille de dernière année, Kaytlinn. Elle était celle qu'il fallait écouter pour s'en sortir. Mais elle a bien vite abandonné en voyant mon état mental. Si même elle ne pouvait rien faire, alors qui pouvait m'aider ? J'ai écrit, tous ce que j'avais sur le coeur, je l'ai chanté avec certaines personnes de confiance du lycée qui me connaissaient très bien. J'ai fait une tentative de suicide, et Maya m'a relevé. Elle était là pour me rassurer, pour me dire que rien n'était de ma faute, que je pouvais encore tout réparer. Puis je suis tombée sur les cicatrices d'Eden. Elle m'imitait. Et je ne supportais pas ça. Alors, j'ai arrêté, pour qu'elle arrête. Je ne voulais pas la voir faire les mêmes conneries que moi. Elle n'avait rien à se reprocher pour faire ça, elle n'avait rien fait de mal, pas de conneries, pas de maladie qui lui bouffait la vie. Mais je ne comprenais même pas pourquoi elle se faisait harceler à l'école. C'est une chose qu'Eden n'a jamais voulu nous dire, et qu'on a jamais réussi à savoir. Alors j'ai juste continué à écrire ma peine, et fumer, mais plus de coupures, plus de tentatives. Au lycée, on disait au nouveau que si un jour, il tombait sur un de mes textes, il fallait les garder. Parce que je ne laisse personne lire un de mes écrits. J'avais quelque chose que les autres n'avaient pas. Je voyais la vie de loin, je souffrais mais ne disais rien, je souriais juste pour faire croire que j'allais bien.

Ici, rien de nouveau, toujours la même haine qu'on hurle dans le vent, toujours la même peine que seul la solitude entend. L'année suivant a été un nouveau tournant encore. Je me droguais beaucoup moins, et j'avais cette amie, Emma, qui me comprenait. Elle était la seule à tout savoir de moi, et je savais tous sur elle. On se ressemblait pas mal tout de même. Elle était amoureuse de ce garçon, Matt. Un garçon qui n'était même pas dans le lycée, qu'elle connaissait depuis quatre ans. Elle n'avait jamais été en couple avec lui, mais elle avait couché avec. Emma avait réussi à l'oublier en sortant pendant presque deux ans avec un autre garçon, mais vu comment ça s'est mal terminé, elle a fait appel pour la première fois depuis deux ans à Matt. Matt a été là, pendant trois mois, puis il avait finis par bloquer son numéro car il ne voulait plus entendre parler d'elle. Elle lui avait causé tellement de problème. Sauf que je m'étais retrouvée au milieu sans vraiment le vouloir. Vu que mon numéro n'était pas bloqué, je devais envoyer les messages pour Emma. Au début, Matt ne me répondait pas, ou juste pour me renvoyer bouler. Mais il n'avait jamais bloqué mon numéro. Emma pensait que c'était juste pour garder quand même un contact avec elle, au cas où. Mais c'était en faite différent. Parce que Matt me connaissait. Et il avait décidé qu'il devait m'avoir. Un jour, il a commencé à me parler. Je ne voulais pas, et je faisais en sorte de ne pas lui répondre. Je ne voulais pas faire de mal à Emma qui était plus qu'amoureuse de ce garçon. Elle sauterait d'un pont si il lui demandait. Mais je ne voulais pas être entre eux deux, ni la personne dont Matt se servait pour faire souffrir Emma. Je ne voulais pas souffrir de nouveau, je voulais qu'on me fiche la paix. Mais il était décidé à m'avoir. Il m'avait présenté à ses amis. Ses amis avaient tout de suite vu que j'étais complètement différente de toutes les autres filles que Matt a pu présenter. Je ne voyais pas le monde de la même façon, je n'aimais pas les mêmes choses, je ne souffrais pas pour les mêmes peines. Et l'un d'eux l'avait tellement bien compris qu'il avait fait comprendre à Matt qu'il ne devait pas s'y prendre de cette façon avec moi.

Elle avait tous ce que tu n'avais pas. Elle était tous ce que tu n'étais pas. Elle voyait tous ce que tu ne voyais pas. Elle vivait pour tous ce que tu ne vivais pas. "Rose n'est pas comme Emma, ni comme les autres. Elle est mature mais se cache derrière le comportement d'une grande gamine. Emma est une gamine qui se cache derrière le comportement d'une fille mature. Emma tu sais très bien que quoi que tu fasses, elle restera auprès de toi, elle restera accroché à toi. Alors que Rose, tu peux la perdre à tous moment. Elle n'est pas accro à toi comme les autres, c'est toi qui est accro à elle. Quand tu fais un pas vers elle, elle t'échappe, et ça tu ne peux rien y faire. Alors ne joue pas avec elle, tu n'auras jamais de seconde chance." C'est peut être vrai ? Je ne voulais pas m'attacher à lui. Je ne voulais pas faire du mal à Emma. Je ne voulais pas. Puis, elle a appris ce qu'il se passait. Elle a bien voulu m'éclater la gueule, parce que je ne lui avais rien dit. Mais Matt avait décidé d'intervenir. "Ne touches pas à Rose. Elle n'a rien demandé. Si on se parle, c'est uniquement de ma faute, parce qu'elle ne voulait pas, je l'ai forcé. Elle n'est même pas attachée à moi, si je ne lui envois pas de message, je n'en recevrais pas. C'est moi qui suis accro à elle, ce n'est pas de sa faute." Emma l'a très mal pris. En même temps, le garçon qu'elle aime plus que tout au monde est accro à sa seule amie. Je la comprends. Mais je ne comprends pas pourquoi elle tient tant à lui, et pourquoi lui il tient tant à moi. Mais, visiblement ça l'avait bien plus touché que ce que je pensais, puisqu'après elle disait à tous le monde qu'elle ne comprenait pas ce que les garçons pouvaient me trouver. Je n'étais pas belle. Beaucoup m'ont défendu. Des gars ont d'ailleurs dit que j'étais peut être pas une bombe sexuelle mais que j'étais magnifique, et si je plaisais, c'était grâce à mon caractère qui était unique. Parce qu'ils avaient l'impression de ne jamais m'avoir, et qu'ils aimaient les défis. Et Emma a arrêté de parler de cette histoire. Je suis sortie avec Matt quand tous s'est calmé. Il a été ma première fois, mon premier copain avec qui ça durait plus d'un mois. On est resté ensemble de mes seize ans à mes dix-neufs ans. Lui, il avait trois ans de plus que moi. Pourtant quand on est venu à se séparer, je n'ai pas tant souffert que ça. C'est lui qui a eu mal. On s'est séparé car il voulait un enfant, et j'ai pris peur. Il voulait qu'on fonde une famille, mais je ne savais pas comment lui dire que je n'étais pas prête à ça. Alors je suis partie.

Il y'a des jours où tu vas mal, et d'autres où tu vas mieux, pas bien, juste mieux. Aujourd'hui, j'ai échappé à pas mal de démons. Je ne fume plus comme avant. Je ne souffre plus comme autant, mais certaines choses sont restées à travers le temps. Mon sourire, mon caractère, le fait que je prenne peur quand tout devient trop sérieux. Depuis Matt, il n'y a eu aucun garçon avec qui j'ai eu quelque chose d'aussi sérieux. Parce que j'ai peur qu'ils en veuillent trop. Mais qui sait ? J'ai créé ma chaîne YouTube ou je poste des covers, j'aimerai me créer un groupe. J'ai aussi continué d'écrire, et j'aimerai un jour pouvoir avoir le courage d'envoyer un manuscrit à une maison d'édition. Mais je n'ai pas le courage. Alors j'ai continué juste mes études calmement, sans jamais prendre mon courage à deux mains pour réaliser un de mes rêves, j'ai commencé à travailler pour mon frère dans son bar café, sans lui demander de me payer parce qu'il a deux employés à payer déjà. Puis j'ai fait la rencontre de William. Je suis devenue la nounou de son fils, au début gratuitement, jusqu'à ce qu'il trouve un travail pour me payer. Et j'ai toujours mon sourire pour ne montrer à personne ma faiblesse comme avant. Et il sera sûrement toujours là. Pour un moment encore.

qui es-tu derrière l'écran ?
pseudo du web + erenyth, Tommo, Tomme the Tease, Deeks, l'Auvergnate, la Folle ou encore Léa ; âge + j'suis un bébé mais j'arrive lentement mais sûrement vers ma majorité ; prénom + Léa ; où as tu connu le forum + Grâce à la joueuse de William Houston ❤️ ; qu'en penses-tu ? + Il est classe ahah.  ; combien de temps penses-tu passé sur le forum + 3/7 au minimum ; code à remplir : [/size]
Code:
[color=#ff3300]Danielle Campbell [/color]✞ rose i. evans


Dernière édition par Rose I. Evans le Sam 14 Mai - 10:34, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:32

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:32

hey bienvenue chez nous
bonne chance pour ta fiche
hésite pas si tu as besoin
et comme prévus je te réserves le vava et prend ton temps pour ta fiche je te donnerais un délais si tu as pas le temps de la finir
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:34

Merci beaucoup ❤️
J'essaierai d'avancer un maximum mais je suis sur portable jusqu'a vendredi soir ou je serai sur mon ordi donc voila ^^
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:37

pas de soucis ma belle tkt no stress Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:48

Hey bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 15:55

Bienvenue la miss :)
Revenir en haut Aller en bas
K. Layla Al-Zahid

✎ à new york depuis le : 10/04/2016
✎ anniversaire : 15/04/1992
✎ messages : : 797
✎ avatar : Kylie Jenner
✎ autres persos : aucun. ❤️

✎ to do list : inviter heaven à la maison et passer un bon moment avec lui و essayer de grimper les échelons dans la boîte de papa.


Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 16:08

Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fichette Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain 3035295110

_________________
the thorns in our life will never last.
See the sunrise in the sky, kiss the sunset as we lie. At night, I'll never leave your side. But I know someday, I'll be gone, and you'll be gray. Oh, darling, wish that I could heal your pain... fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 16:10

Bienvenue et bon courage pour ta fiche. Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain 520245979 Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain 3788768694
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain || Dim 8 Mai - 17:10

Merci à vous ❤️
Revenir en haut Aller en bas


Re: Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain ||

Revenir en haut Aller en bas
 

Just another subtle feelings but nobody that's there for the pain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Orks vs Nurgle
» [RP][La Chapelle] Confessionnal de la Chapelle de l'Ost
» [RP] Boulangerie chez Lina et Arnoldo "L'amour du pain"
» Decrets de Mayenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPLE PIE ™ :: Passer la douane :: Passeport :: Passeport erroné-