rpg sur la ville de new-york
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey bienvenue à toi Invité et merci de ton inscription.
Nous avons besoins d'homme sur le forum, merci de privilégier les rôles masculins s'il vous plaît
Hello les poussins, pensez à venir vous recensez si vous souhaitez rester parmis-nous ICIII
Chers futurs membres, nous ne voulons pas de membres kleenex donc si vous ne souhaitez vraiment pas vous investir à fond ne venez pas Wink

Partagez | 
 

 When you get in trouble ✢ Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



When you get in trouble ✢ Aiden || Jeu 29 Sep - 20:28

La soirée avait plutôt bien commencée. Nous étions en plein milieu de semaine, mais sérieusement, ce n’était pas ce petit détail qui allait empêcher la plus jeune des Weaver de sortir s’amuser. Bien au contraire d’ailleurs. Plusieurs membres de sa facultés se rendaient à une soirée étudiante, et comme de bien entendue, la jolie brune avait été la première à dire qu’elle y serait présente. Après avoir enfilée une belle robe bleue électrique, très sexy, et des talons hauts comme l’Empire State Building, Cassandre avait empreinte la voiture de son cher père pour se rendre à cette soirée. Et on pouvait dire qu’elle s’était bien amusée, peut être même un peu trop. Alcool coulant à flot, joints circulants de mains en mains, cocaïne en effusion, rien n’y avait échappé. Et bien sûr, cela n’empêcha pas la jeune femme complètement irresponsable qu’elle était de prendre le volant. Bien sûr, elle se sentait totalement confiante, en même temps, la belle brune n’avait pas peur de grand chose. En fait, elle n’avait peur de rien, mis à part son frère, peut être, et encore. Elle savait très bien qu’il ne lui ferait jamais de mal, il l’aimait beaucoup trop pour ça. Au volant de sa voiture, Cass venait de rentrer dans le quartier des arts de Brooklyn, totalement désert à cette heure de la nuit, mais très bien éclairé. Tellement bien éclairé que les yeux verts intenses de la jeune femme furent immédiatement éblouis et… Elle dévia de sa trajectoire. Fonçant droit dans un poteau.

Le choc ne fut pas très violent, mais assez pour l’étourdir pendant quelques secondes. La brune sortit ensuite du véhicule, titubant sur ses talons hauts pour aller vérifier les dégâts. Et constater qu’elle ne pourrait certainement pas repartir. Bien sûr, appeler la police était totalement exclus, elle était complètement défoncée. Cassandre explosa de rire à cette pensée. Oh oui, elle était défoncée, et torchée aussi. Elle alla alors chercher son téléphone, et appela la seule personne qui pouvait l’aider dans une situation de ce genre. Son grand frère. « Aiden! Tu devineras jamais ce qui m’arrive. » Elle pouffa de rire, s’appuyant contre le capot de la voiture pour tenir en équilibre. « Tu sais, la caisse toute moche de papa? Et ben… Je l’ai encastrée dans un lampadaire! Elle a même plus de gueule comme ça! » Elle laissa son frère lui répondre, et sans étonnement, il lui demanda où elle se trouvait. « Où je suis? Au quartier des arts de Brook, je vois… Le machin là, où on avait l’habitude d’aller quand on était gosses. » Le machin, comme elle le disait, c’était un petit parc pour enfant, où le frère et la soeur avaient très souvent joués durant leur enfance. Cassandre raccrocha ensuite, allant prendre son sac dans la voiture. Elle se roula un joint et commença à le fumer en attendant l’arrivée de son frère. Autant dire que ce dernier ne tarda pas. En le voyant, la belle Weaver écarta ses bras en grand, un énorme sourire scotché sur son visage, et s’avança vers Aiden en essayant de marcher à peu près droit. « Grand frère! J’suis contente de te voir! » Elle tira une nouvelle taf sur son joint qui en était presque à la moitié déjà et le tendit à son frère. « T’en veux? C’est de la bonne celle là! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

✎ à new york depuis le : 04/08/2016
✎ anniversaire : 04/08/1989
✎ messages : : 118
✎ avatar : Bob Morley
✎ autres persos : Aaron / Aëlys

✎ to do list : Réparer les conneries de ma soeur ♦ Vendre ma marchandise ♦ Aller voir Mahë et la rendre heureuse ♦ Me faire pardonner par Tasnim ♦ Faire la vaisselle ♦ Faire honte à mes parents


Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Jeu 29 Sep - 21:10

Assis sur mon petit canapé, je regardais une photo de Mahë et moi en fumant un joins. Cette photo, c'est celle que j'avais toujours gardé sur moi, même lorsque j'étais en prison. On souriait tout les deux montrant ainsi le bonheur que l'on vivait au moment de l’immortalisation de cet instant. Cette époque où tout allait bien me semblait vraiment loin. Depuis ma sortie de prison, on avait presque passé notre temps à s'engueuler. D'abord parce que je ne l'avais pas averti de mes problèmes avec la police, ensuite parce qu'elle avait fréquenté un autre mec pendant mon absence, puis elle appris que je l'avais trompé un jour avec Tasnim et enfin parce qu'elle avait couché avec un flic. Ce dernière dispute avait eu lieu début de semaine et je n'avais pas de nouvelle depuis. J'avais été un peu fort dans mes paroles et je voulais m'excuser pour ça, mais je refusais de faire le premier pas. Pas cette fois. Cette fois c'était à elle de venir me demander pardon.

Je tirais une taffe lorsque la sonnerie de mon téléphone retenti, me tirant ainsi de mes pensées nostalgiques. La bonne vieille époque me manquait tellement. Enfin bref, je saisi mon portable et décrocha sans même regarder le numéro affiché sur l'écran. « Aiden! Tu devineras jamais ce qui m’arrive. » Je me redressa en entendant la voix de Cassandre, elle rigolait comme une idiote et j'aimais pas ça. Ça sentait les problèmes à plein nez et j'appréhendais la suite de ce coup de fil. « Tu sais, la caisse toute moche de papa? Et ben… Je l’ai encastrée dans un lampadaire! Elle a même plus de gueule comme ça! » Qu'est ce que je disais ?! La plupart des personnes auraient demandés si tout allait bien, mais pas moi. Si elle avait la force de téléphoné et de pouffer c'est que physiquement elle allait pas trop mal. Il n'empêche que je m'inquiétais pour elle et qu'il fallait que j'aille encore la sortir d'affaire. « T'es où ? » Demandais-je d'un ton sec et exaspéré à la fois. C'était pas la première fois qu'elle me faisait un coup pareil et je me demandais encore pourquoi je la laissais pas se débrouiller toute seule. « Où je suis? Au quartier des arts de Brook, je vois… Le machin là, où on avait l’habitude d’aller quand on était gosses. » Le machin … toujours d'une telle précision. Heureusement qu'elle ajouta que c'était l'endroit où on allait petit, sinon j'étais bon pour faire tout New-York pour la retrouver. « Tu bouges pas de là je viens te chercher! » Mon ton était autoritaire et j'espérais vraiment qu'elle ne bouge pas son cul de l'endroit où elle était. Ni une ni deux, je m'emparais des clés de ma voiture pour aller chercher ma petite sœur. Je n'hésita pas à griller quelques feux rouges et à faire des excès de vitesse pour arriver le plus vite possible.

« Grand frère! J’suis contente de te voir! » Elle avait un énorme sourire sur le visage. Chose que moi je n'avais pas du tout. Si elle, elle avait l'air contente, moi j'avais une expression sévère et n'avais pas du tout envie de partager sa joie. La voir tituber sur ses hauts talons pour avancer vers moi me fit soupirer. Je marche jusqu'à arriver à sa hauteur et regarde si elle n'a rien. Par chance, à part une belle bosse, elle devrait rien avoir. « T'es complètement inconsciente Cass' !! T'as vu l'état dans lequel tu es ?! Tu aurais pu te tuer dans cette voiture ! » Elle ne trouva rien de mieux à faire que de tirer une tafe devant moi. « T’en veux? C’est de la bonne celle là! » Je lui pris son join à moitié consommé et en fuma un peu histoire d'essayer de garder mon calme pour pas m'énerver contre la fille qui me servait de sœur. Sauf que ça ne marcha pas aussi bien que je l'aurais souhaité. « Évidemment que c'est de la bonne. T'as été prendre ça dans mes affaires je parie ?! » Je jette le join sur la route pour qu'il se consume tout seul avant de reprendre d'un ton assez sec et énervé. « Putain j'en ais vraiment marre Cassandre !! Tu fais chier à toujours appeler à pas d'heure à cause de tes conneries !! La prochaine fois je te jure que je viendrais plus te chercher !! Maintenant tu montes dans la voiture sans faire d'histoire ! »

_________________
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Sam 1 Oct - 15:05

La famille était quelque chose de très important pour Cassandre. Enfin, du moins, son frère était très important à ses yeux. Ses parents, c’était encore autre chose. Mis à part l’avoir conçut et mise au monde, on pouvait dire qu’ils n’avaient pas vraiment fait grand chose pour elle. Ils étaient tellement occupés à constamment réprimander son frère qu’ils ne s’occupaient même pas de la petite brune. Il ne fallait pas s’étonner qu’elle en soit arrivée là. Du coup, dès que la belle avait un problème, c’était toujours son grand frère qu’elle appelait. Son sauveur de toujours. Et elle ne le lui rendait pas toujours bien malheureusement. Voir jamais, en fait. Et le pire, c’était qu’elle ne le faisait même pas exprès. Elle n’arrivait tout simplement pas à changer ce qu’elle était, et peut être bien qu’elle n’y arriverait jamais au final. C’était donc sans étonnement que la belle Cassandre avait passée un coup de fil à son grand frère en lui expliquant la situation quelque peu compromettante dans laquelle elle s’était encore fourrée. « Tu bouges pas de là je viens te chercher! » De toute façon, où il voulait qu’elle aille? Elle n’avait plus de voiture, se trouvait à plus d’une heure à pied de chez elle, et en plus, elle avait beaucoup trop de drogue et d’alcool dans le sang pour espérer faire plus de cinq mètres sans s’écrouler contre un mur. Et ça la faisait rire, bien sûr. Elle était tellement défoncée que même la voiture qui était encastrée dans le lampadaire la faisait rire. De toute manière, elle n’allait pas tarder à le regretter; Aiden allait certainement lui faire la peau en la voyant dans cet état. Mais là tout de suite, elle s’en fichait pas mal, en fait. Cassandre planait complètement sur son petit nuage.

Quand son frère arriva, la belle brune lui tendit les bras, un grand sourire affiché sur le visage, tout en le saluant. Mais visiblement, contrairement à sa cadette, Aiden n’avait pas l’air d’être ravi de la voir. Du moins pas dans cet état. Il en avait même soupiré. Mais Cassandre avait bien remarqué son petit regard. Il s’était tout de même assuré que sa soeur n’était pas blessée, à croire que c’était plus fort que lui. Ça devait être dans sa nature de la protéger. « T'es complètement inconsciente Cass' !! T'as vu l'état dans lequel tu es ?! Tu aurais pu te tuer dans cette voiture ! » Un nouveau rire. La brune posa une main sur l’épaule de son frère en secouant la tête. « Cette daube est un danger à elle toute seule, pas besoin d’être défoncée pour risquer d’avoir un accident avec! » Cassandre exagérait certainement un peu. En fait, elle n’avait jamais aimée cette voiture, mais c’était malheureusement la seule que son père l’autorisait à conduire. Et même si ce dernier avait les moyens de lui payer une voiture neuve, il n’avait encore jamais accepté. A croire que la petite chouchoute des Weaver n’était pas si privilégiée que ça, au final. La fêtarde tira ensuite une nouvelle fois sur son joint avant d’en proposer à son frère en toute innocence. Après tout, ce dernier savait très bien qu’elle se défonçait régulièrement, et puis, sérieusement, il n’était pas vraiment bien placé pour lui faire la morale de ce côté là, non? En tout cas, il ne refusa pas, et prit le joint des doigts de sa soeur pour en consommer à son tour. « Évidemment que c'est de la bonne. T'as été prendre ça dans mes affaires je parie ?! » Il balança ensuite le joint sur la route, et Cassandre fronça les sourcils, pas très contente, en fait. Elle aurait bien aimée pouvoir le finir, ce joint. « Eh! Je t’ai laissée de l’argent! C’est pas de ma faute si tu sais pas planquer ta came. » Ou alors, Cassandre le connaissait trop. il était vrai qu’elle n’avait pas eut tellement de mal à trouver les petites planques de son frère. Mais en même temps, depuis qu’ils étaient petits, ils avaient toujours étés assez proches, et la belle brune connaissait son aîné sur le bout des doigts. Enfin, façon de parler, il y avait quand même quelques trucs qu’elle ne connaissait pas sur lui, et qu’elle ne voulait d’ailleurs pas savoir. Elle laissait ce bon plaisir à Mahe sans protester. « Putain j'en ais vraiment marre Cassandre !! Tu fais chier à toujours appeler à pas d'heure à cause de tes conneries !! La prochaine fois je te jure que je viendrais plus te chercher !! Maintenant tu montes dans la voiture sans faire d'histoire ! » Cassandre secoua la tête en posant ses mains sur ses hanches. Quel rabat-joie il était, sérieusement. Elle se souvenait avoir eut un frère beaucoup plus cool que ça il fut un temps. Et puis, c’est bon quoi, elle avait juste emboutit la voiture de son père, c’était pas la mort non plus, il avait largement assez de fric pour s’en repayer une. « T’as déjà dis ça la dernière fois! Puis attends, ces chaussures me font un mal de chien… » Sans réfléchir une seconde à ce qu’elle était en train de faire, et ni au fait qu’il y avait certainement des morceaux de verre sur le sol, la brune s’appuya sur l’épaule d’aider et retira sa première chaussure. Elle se massa le pied quelques secondes en ferma les yeux. Libération. Elle adorait porter des chaussures à talons hauts, mais au bout d’un moment sérieusement… Ça devenait vraiment un instrument de torture. Cassandre reposa ensuite son pied par terre. Et sans étonnement, elle sentit un bout de verre percer la chair fine de ses pieds. Lâchant un petit cri, elle releva immédiatement sa jambe en s’accrochant à son frère pour tenir en équilibre. « Merde! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

✎ à new york depuis le : 04/08/2016
✎ anniversaire : 04/08/1989
✎ messages : : 118
✎ avatar : Bob Morley
✎ autres persos : Aaron / Aëlys

✎ to do list : Réparer les conneries de ma soeur ♦ Vendre ma marchandise ♦ Aller voir Mahë et la rendre heureuse ♦ Me faire pardonner par Tasnim ♦ Faire la vaisselle ♦ Faire honte à mes parents


Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Dim 9 Oct - 17:00

Je n'aimais pas ma famille. Ce n'était un secret pour personne. Mes géniteurs n'avaient jamais daigné s'occuper de moi comme n'importe quels parents le feraient. Ils préféraient plutôt s'occuper de leur image si précieuse que de prêter attention à moi ou à ma sœur. Puis, comment pouvais-je les apprécier sachant qu'ils m'ont foutu à la porte ? La réponse était simple: je ne pouvais pas ! En revanche, si eux je ne les portais pas dans mon cœur, pour Cassandre c'était tout le contraire. Ma petite sœur était très importante à mes yeux et je ne laissais personne lui faire du mal. Malgré qu'elle ais le don de me mettre hors de moi avec ses conneries, elle était la seule personne de ma famille que j'aimais et jamais je ne l'abandonnerais. Je ferais tout pour elle et elle en profitait puisqu'au moindre problème, elle m'appelait car elle savait que j'allais toujours la sortir d'affaire. Comme ce soir ! Encore une fois elle avait fait appel à moi pour la sortir du pétrin. J'avais l'habitude et je n'étais absolument pas étonné.

Arrivé sur place, il ne me fallut pas longtemps pour voir qu'elle était complètement défoncée et saoule. Comment avait-elle pu prendre le volent comme ça ?! Elle n'avait pas des amis pour la surveiller en l'empêcher de faire ce genre de choses ?! « Cette daube est un danger à elle toute seule, pas besoin d’être défoncée pour risquer d’avoir un accident avec! » Ma voiture était une daube, celle de mon père n'en était pas une. Elle n'était peut-être pas assez luxueuse aux yeux de mademoiselle, mais c'était loin d'être une poubelle et papa allait la défoncer s'il savait ce que sa fille avait fait de cette caisse. Certes ce n'était pas sa bagnole principale, mais je savais comment il était. Matérialiste comme il était, il n'allait pas apprécier de voir sa première voiture complètement hors d'usage à cause des conneries de Cassendre."Daube ou pas, Papa va te défoncer. T'es au courant de ça ou pas ?! C'était la seule voiture qu'il te laissait conduire et à cause de tes bêtises tu ne pourras plus te déplacer qu'en taxi et au final ça sera bien fait ! ça te servira peut-être de leçon comme ça." Je pouvais parfois sembler être un frère casse pied et sévère, mais elle avait besoin que quelqu'un lui fasse la morale. Bien sûr elle n'écoute jamais ce qu'on lui dit, mais j'étais peut-être la seule personne à avoir un minimum d'autorité sur elle, alors il fallait bien que je l'engueule de temps à autre. « Eh! Je t’ai laissée de l’argent! C’est pas de ma faute si tu sais pas planquer ta came. »Heureusement qu'elle m'avait laissé quelques billets, il ne manquerait plus qu'elle pense que ce soit gratuit. Je soupirais et préférait ne pas relever. Je n'aimais pas qu'elle touche à cette substance, mais je n'étais pas en position de lui faire la morale sur ça. « T’as déjà dis ça la dernière fois! Puis attends, ces chaussures me font un mal de chien… » Je disais ça à chaque fois, mais bien sûr je venais toujours la chercher. J'avais bien trop peur qu'il lui arrive quelque chose de grave que pour la laisser se démerder seule dans ce genre de situation. Sur ces mots, elle pris appuis sur moi pour enlever ses chaussures "Non Cass fais pas ça tu vas..."Trop tard, elle avait posé son pied sur le sol couvert de débris de vitre et évidemment elle se blessa. "Bon sang ! ça t'arrive de réfléchir parfois avant de faire quelque chose ?! T'as bien vu qu'il y avait du verre partout non ? Je pris Cassandre dans mes bras pour la porter à ma voiture et la fis s'asseoir sur le siège côté passager de la voiture. Je pris ensuite la trousse de secours que j'avais toujours dans le coffre et revient vers elle puis lui donna une petite lampe de poche. "Tient la lampe vers ton pied, je vais t'enlever le verre"Je n'avais pas de formation en temps que médecin ou autre, mais j'avais appris seul à soigner des blessures bien plus grave que ça. "J'espère que ta soirée en valait vraiment la peine pour finir comme ça ! Je vais encore devoir réparer tes conneries"

_________________
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Lun 10 Oct - 19:16

Aiden était certainement la personne la plus importante aux yeux de Cassandre. En même temps, la brune n’était pas vraiment du genre à s’embêter avec des conneries tels que les sentiments. Elle ne s’attachait à personne, n’aimait personne, et n’essayait même pas de le faire, en fait. Elle s’était très vite rendue compte que pour se préserver, c’était ce qu’elle avait de mieux à faire. Elle pouvait passer pour une fille au coeur de pierre, elle s’en fichait pas mal. Tant qu’elle ne souffrait pas, ça lui allait. Et puis, elle voulait profiter de la vie sans se soucier de ce petit inconvenant qui était mine de rien très simple à mettre de côté. Le seul risque que la belle brune avait décidé de prendre de ce côté là était son frère. Parce qu’il avait toujours été là pour elle, et qu’il le serait certainement toute sa vie. Parce qu’il était aussi le seul qui la comprenait réellement, et à qui elle pouvait se confier quand elle avait le cafard, même si ça n’arrivait pas très souvent. Et c’était aussi le seul capable de l’empêcher de faire des conneries, du moins pendant un certain temps. Peu importe ce que pouvait en dire leurs parents, Aiden avait une bonne influence sur sa petite soeur. Ce n’était pas pour rien que la brune avait tout de suite contactée son frère. Il était le seul capable de la sortir de ce merdier, et comme d’habitude, elle en avait bien besoin. Peut être que quand elle sera sobre elle finira par se remettre en question l’histoire d’une petite heure, mais pour l’instant, elle était complètement défoncée. Et ça se voyait.

Et elle avait prit le volant dans cet état, oui. En même temps, les amis avec qui elle était sortis n’avaient pas vraiment finis dans un meilleur état que le sien, et elle s’en sortait même plutôt bien par rapport à certains. Sans parler qu’elle se sentait toute puissante et tellement bien qu’elle avait prit le volant pour rentrer sans réfléchir, comme d’habitude. De toute façon, même en étant sobre, ce taco était une poubelle ambulante. « Daube ou pas, Papa va te défoncer. T'es au courant de ça ou pas ?! C'était la seule voiture qu'il te laissait conduire et à cause de tes bêtises tu ne pourras plus te déplacer qu'en taxi et au final ça sera bien fait ! ça te servira peut-être de leçon comme ça. » Cassandre secoua la tête en riant à nouveau. Est ce qu’elle avait déjà dit à quel point son grand frère pouvait être rabat-joie? Certainement, oui, et ça lui arrivait souvent, même. Après tout, c’était qu’une voiture, c’était pas la mort non plus. « C’est pour ça que j’ai besoin de ton aide, Deden. S’il sait pas que c’est moi qui l’a démoli, j’en aurais une neuve. » En tout cas elle l’espérait. La brune en avait marre de conduire cette caisse. Au début c’était cool, mais maintenant… Cette voiture n’avait plus aucune classe, et il n’était pas question pour elle qu’elle se trimbale dans un tas de ferrailles. Elle valait beaucoup mieux que ça, et elle le savait.

Leur conversation dériva ensuite sur la drogue que Cassandre avait empreintée à son frère. Bien sûr, elle avait laissée de l’argent pour le payer, ce n’était pas non plus une voleuse. Puis elle n’y était pour rien si elle arrivait toujours à trouver les planques de son frère. De toute façon, elle le connaissait tellement qu’elle savait très bien de quelle manière il fonctionnait alors trouver ses planques… C’était loin d’être compliqué pour elle. Puis ses chaussures commençaient sérieusement à lui faire mal, tout ce qu’elle voulait, c’était les enlever. « Non Cass fais pas ça tu vas… » Trop tard. Le pied de la belle brune s’était déjà posé au sol, et un bout de verre avait entamé la plante de son pied. Ça lui fit un mal de chien, et elle releva tout de suite sa jambe, se tenant toujours en équilibre sur son frère. « Bon sang ! ça t'arrive de réfléchir parfois avant de faire quelque chose ?! T'as bien vu qu'il y avait du verre partout non ? » Encore une engueulade, et ça la faisait rire. Elle rigolerait certainement beaucoup moins le lendemain mais bon, pour l’instant, même avec un morceau de verre dans le pied, elle se sentait bien. Cassandre laissa son frère la porter jusqu’à sa voiture, s’accrochant à son cou, mais laissant sa tête partir en arrière pour regarder les étoiles. Du moins, le peu de ce qu’elle pouvait en voir d’ici. Elle se laissa tombée sur le siège passager et sourit à son aîné. « Pourquoi tu t’occupes tout le temps de moi? » Question surprenante venant de la part de Cassandre, mais c’était quelque chose qui l’intriguait. A sa place, ça ferait belle lurette qu’elle aurait laissée tombée son frère et lui aurait dit de se démerder avec ses conneries. Elle n’était pas vraiment du genre à se prendre la tête, mais du côté d’Aiden, elle n’avait jamais eut vraiment à le faire. Mis à part cette période où il était en prison et qu’elle devait se plier en quatre pour aller le voir. « Tient la lampe vers ton pied, je vais t'enlever le verre » Cassandre prit la lampe que son frère lui tendait et la dirigea vers son pied, après avoir appuyée sa tête sur le dossier du siège. L’effet de la drogue commençait petit à petit à s’estomper, et elle avait visiblement moins envie de rire maintenant. « J'espère que ta soirée en valait vraiment la peine pour finir comme ça ! Je vais encore devoir réparer tes conneries » Cassandre ne répondit pas tout de suite. Elle regardait son frère, qui visiblement n’était pas content du tout, mais c’était seulement maintenant qu’elle s’en rendait compte. Et ce n’était pas très bon, surtout chez elle. Quand les effets de la drogue s’estompaient chez la jeune femme, elle devenait limite une dépressive, mais ça son frère ne le savait pas. Malheureusement, il n’allait pas tarder à le découvrir. « Je sais, je suis qu’une pauvre gosse de riches garce et égoïste, pas besoin de me le rappeler. Maintenant tu vas l'enlever ce putain de bout de verre? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

✎ à new york depuis le : 04/08/2016
✎ anniversaire : 04/08/1989
✎ messages : : 118
✎ avatar : Bob Morley
✎ autres persos : Aaron / Aëlys

✎ to do list : Réparer les conneries de ma soeur ♦ Vendre ma marchandise ♦ Aller voir Mahë et la rendre heureuse ♦ Me faire pardonner par Tasnim ♦ Faire la vaisselle ♦ Faire honte à mes parents


Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Sam 15 Oct - 20:08

Je n'avais jamais compris pourquoi mes parents avaient fait un deuxième enfants. Ils ne s'occupaient déjà pas de moi, alors pourquoi s'occuperaient-ils d'un deuxième gosse ? J'étais un poids pour eux, un véritable boulet au point qu'ils ont décidé de s'en débarrasser une bonne fois. J'avais toujours eu peur qu'ils fassent la même chose avec Cassandre. Elle faisait beaucoup de bêtises. Je n'avais rien contre le fait qu'elle s'amuse, loin de là, mais elle abusait un peu trop à mon goût. Je ne voulais pas sembler être un frère rabat-joie qui passe son temps à l’engueuler et à l'empêcher de prendre du bon temps loin de la maison familiale, mais j'agissais de la sorte pour la protéger. Elle ne se rendait peut-être pas compte, mais j'espérais qu'au fond, qu’inconsciemment elle savait que je lui faisais la moral dans son intérêt. J'étais persuadé qu'un jour elle irait beaucoup trop loin et finirait pas se faire jeter dehors par nos géniteurs et je ne voulais pas ça pour elle. Évidemment si ça venait à arriver je serai là pour elle et je l'hébergerais dans mon petit studio, mais je savais que ça ne lui suffirait pas. Elle est habituée de vivre dans le luxe et avait développé un petit côté matérialiste. Côté que moi je n'avais pas du tout. La preuve, avec mon "boulot" j'avais amassé un petit pactole, pourtant je vivais toujours dans un petit studio peu confortable.

« C’est pour ça que j’ai besoin de ton aide, Deden. S’il sait pas que c’est moi qui l’a démoli, j’en aurais une neuve. » Bien sûr qu'elle avait besoin de mon aide. Je m'arrangeais toujours pour que nos parents ne sachent pas les activités nocturnes de Cassendre et qu'ils ne se doutent pas que leur petite fille passait son temps à enchaîner les conneries plutôt que d'étudier sagement chez une amie. Parfois je me demandais comment elle ferait si je n'étais pas là pour couvrir ses arrières. Peut-être que si j'arrêtais de le faire elle comprendrait enfin que ses actes avaient des conséquences et qu'elle s’assagirait quelque peu. Mais bon, pour le moment elle était jeune et je ne perdais pas espoir qu'en vieillissant elle allait changer. J'aime ma soeur comme elle est, mais j'avoue que je ne serais pas contre une soeur plus calme et dont qui je n'aurais pas peur de recevoir un appel tard le soir. Parce que chaque fois que je recevais un appel de Cass', c'était parce qu'elle avait un problème. "Franchement, je suis tenté de te laisser dans ta merde pour une fois ! Histoire que tu comprennes que t'es complètement irresponsable" Je soupirais parce que je savais que j'étais incapable de la laisser sans l'aider. J'avais bien trop peur de ce que les parents lui feraient.

Comme si la situation n'était pas assez compliquée, il fallut que Cassandre pose son pied nu sur les débris de verre qui jonchaient le sol. Elle n'était pas douée sur ce coup là. Elle devrait apprendre à réfléchir avant de faire quelque chose, ça ne pourrait qu'être bénéfique pour tout le monde. Heureusement, j'avais de quoi la soigner sur place et je l'avais donc emmené dans ma voiture pour qu'elle s'y asseois afin que je puisse m'occuper de sa blessure. « Pourquoi tu t’occupes tout le temps de moi ? » Quelle question. Parce que c'était ma soeur n'était pas une raison suffisante ? J'attendis qu'elle pointe la lumière dans ma direction pour commencer à enlever le bout de verre de coincé dans sa peau. "Parce que tu es ma soeur. Parce que les parents sont pas là pour s'occuper de toi donc c'est à moi de le faire. Et parce que je tient à toi tout simplement" répondis-je sans lever les yeux de sa plaie. J'essayais d'être doux dans mes gestes pour enlever tous les petits bouts afin de ne pas lui faire mal. C'était dur de pas être brusque étant actuellement en colère contre elle, mais je faisais un effort. Alors que je commençais à appliquer un bandage sur la blessure, je lui demanda si sa soirée en valait la peine. Je m'attendais à ce qu'elle me réponde en riant que c'était exrta, qu'elle avait pu se défoncer comme il le fallait et foutre la merde partout, mais la réponse fut toute autre. « Je sais, je suis qu’une pauvre gosse de riches garce et égoïste, pas besoin de me le rappeler. Maintenant tu vas l'enlever ce putain de bout de verre? » Commençait-elle à déprimer ? L'effet de l'alcool commençait sans doute à se dissiper, mais je ne m'attendais pas à voir ma sœur comme ça. Je leva alors les yeux pour les plonger dans les siens "Ce n'est pas ce que j'ai dis Cass' ! Je dis juste que tu devrais arrêter tes conneries et devenir un peu plus responsable. Je ne serais pas toujours là pour te venir en aide." Sur ces mots, je me remis au travail et lui retira le bout de verre avant de nettoyer et désinfecter la plaie.

_________________
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Lun 17 Oct - 14:21

Une famille, Cassandre n’en avait pas vraiment. Pour ne pas dire pas du tout en réalité. Tout ça était compliqué. Ses parents avaient eut ce que l’on appelait un accident après Aiden. La brune n’était pas du tout prévue au programme, en fait elle n’aurait jamais dut voir le jour. Peut être que ses parents auraient dut s’abstenir d’ailleurs, parce qu’elle se rendait bien compte qu’elle était un véritable poids pour son frère. Elle avait déjà essayée de changer, d’être un peu plus sérieuse, mais c’était plus fort qu’elle, au bout de quelques jours, elle finissait toujours par sortir, boire de l’alcool et consommer de la drogue.Elle n’arrivait pas à se sortir de ce truc, c’était sa vie. Est ce qu’elle l’avait choisie? Certainement en partie, mes les circonstances en avaient fais beaucoup aussi. Cassandre avait beau paraitre froide et sans coeur, ça n’était pas le cas. Elle utilisait cette apparence pour se protéger parce que c’était plus facile pour elle, mais ça personne ne le savait. Même pas son frère, alors qu’il lui arrivait de temps en temps de se confier à lui. Mais jamais complètement, c’était vrai. Elle gardait toujours une part de vérité pour elle même. Elle ne disait jamais tout, et faisait comme si les choses ne l’atteignaient pas. Elle était comme ça, c’était tout. Aiden avait affronté leurs parents en quittant la maison et en se débrouillant tout seul, elle, elle faisait des conneries et appelait son frère pour qu’il lui sauve la mise.

Ce qui arrivait très souvent, en fait. Peut être même un peu trop souvent. Surtout que son grand frère lui disait à chaque fois que c’était la dernière fois qu’il venait sauver son petit cul. Mais il revenait toujours. Dès que Cassandre l’appelait, Aiden débarquait sans même se poser de questions. Et lui servait toujours le même discours. Du coup, Cassandre avait bien finie par comprendre qu’il ne la laisserait jamais tomber. Tout simplement parce qu’il n’était pas comme leurs parents. Il tenait parole. Il protégeait sa petite soeur, même si elle en devenait insupportable. Et même si la brune ne le montrait pas, ça la touchait énormément. Parce qu’Aiden était le seul qui lui montrait un temps soit peu d’amour, même s’il le faisait à sa façon. « Franchement, je suis tenté de te laisser dans ta merde pour une fois ! Histoire que tu comprennes que t'es complètement irresponsable » La brune détourna le regard sans répondre à son aîné. Elle savait très bien qu’elle était complètement irresponsable. Et au final, c’était peut être parce qu’elle voulait tout simplement attirer l’attention de ses parents. Sauf qu’à chaque fois, au dernier moment, elle se défilait et demandait à son frère de venir l’aider. Quand elle était petite, ses parents s’occupaient tout le temps de son frère. Pour l’engueuler la plupart du temps, certes, mais au moins, il avait de l’attention, lui. Elle, elle n’en avait jamais eut de leur part, mis à part l’argent qu’ils lui donnaient tous les mois. C’était tout, pas de disputes, pas de câlins, rien. Au final, il ne fallait peut être pas s’étonner qu’elle soit devenue aussi insupportable. Elle était partie chercher de l’attention ailleurs, et au moins tous les mecs qu’elle se tapait lui en donnait un minimum.

Bien sûr, étant totalement défoncée en plus d’être bourrée, Cassandre n’avait pas réfléchie avant d’enlever sa chaussure. Et elle avait posée son pied par terre. Résultat, elle s’était coupée avec l’un des bouts de verres qui jonchaient le sol, et son frère avait dut la porter jusqu’à sa voiture pour pouvoir la soigner. Sauf que l’effet de l’alcool commençait à retomber, et la brune en était devenue mossade. Comme toujours. Sauf que ça, personne ne le savait, parce qu’en général, elle s’arrangeait pour être seule quand ça se produisait. Elle détestait montrer ses faiblesses, et ça, ç’en était une. C’était la preuve qu’elle avait un coeur. « Parce que tu es ma soeur. Parce que les parents sont pas là pour s'occuper de toi donc c'est à moi de le faire. Et parce que je tient à toi tout simplement » Cassandre laissa un rire lui échapper. Elle se demandait comment son frère n’en était pas venu à la détester. De toute manière, tout le monde finissait par la détester un jour ou l’autre. Parce qu’elle était insupportable, parce que c’était une garce en puissance. Mais les gens avaient l’intelligence de ne pas le montrer, tout simplement parce qu’ils avaient peur des retombés que cela pouvait avoir. On pouvait dire que la brune s’était formée une sacré réputation. « Alors comme ça t’as pas peur de moi? » La jeune femme se doutait bien que non. Surtout que son frère était bien le seul à pouvoir la remballer sans se prendre un ras de marré d’insultes en échange. C’était un peu la preuve d’amour de Cassandre à son égard. Sa façon de lui montrer qu’elle tenait à lui, sans pour autant le lui dire. Tout simplement parce qu’elle ne l’avait jamais fait. Ou peut être une fois quand elle avait cinq ans.

Aiden releva alors ses yeux vers sa cadette. Autant dire qu’elle n’avait jamais vue un regard comme celui là chez son frère. Bien sûr, son côté inquiet, elle le connaissait, et même plutôt bien. Mais là c’était beaucoup plus que de l’inquiétude. C’était comme s’il découvrait une part de Cassandre qu’il ne connaissait pas, et que ça lui fichait carrément la trouille. « Ce n'est pas ce que j'ai dis Cass' ! Je dis juste que tu devrais arrêter tes conneries et devenir un peu plus responsable. Je ne serais pas toujours là pour te venir en aide » Ses paroles eurent un sacré mauvais effet sur Cassandre. Parce que si elle perdait son frère, elle perdait tout, et elle le savait. Il était le seul pilier stable de sa vie, la seule chose qui y avait été toujours constante. La brune grimaça à peine en le sentant retirer le bout de verre, et elle ne bougea pas quand il la désinfecta et lui fit un bandage. Si elle n’avait pas été une dure à cuire, à cet instant, elle serait certainement en train de pleurer. « Je veux pas que tu disparaisses. » Par là, elle voulait dire qu’elle ne voulait pas qu’il meurt. Parce que s’il disparaissait, elle arriverait toujours à le retrouver. Tout simplement parce qu’elle était déterminée, et qu’elle le connaissait par coeur. Après tout, elle avait bien réussit à le retrouver en prison en fouillant un peu. Ses parents avaient beau avoir essayés de le lui cacher, elle finissait toujours par obtenir ce qu’elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

✎ à new york depuis le : 04/08/2016
✎ anniversaire : 04/08/1989
✎ messages : : 118
✎ avatar : Bob Morley
✎ autres persos : Aaron / Aëlys

✎ to do list : Réparer les conneries de ma soeur ♦ Vendre ma marchandise ♦ Aller voir Mahë et la rendre heureuse ♦ Me faire pardonner par Tasnim ♦ Faire la vaisselle ♦ Faire honte à mes parents


Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Sam 22 Oct - 23:48


Parfois je me sentais un peu hypocrite. Dans le sens où chaque fois que ma sœur faisait une connerie, je l'engueulais en lui faisant la morale, alors que moi j'étais loin d'être un ange. Des conneries, j'en avais fait et pas qu'un peu. Ce n'est pas pour rien que je m'étais fait viré de chez moi et que j'avais passé deux en derrière les barreaux. Beaucoup de choses pouvaient m'être reprochées et pourtant je continuais à défier l'autorité avec un job pas du tout réglementaire. En toute logique je devrais donc laisser Cassandre s'éclater et faire ses bêtises sans rien. Pourtant je faisais tout le contraire ! Mais je faisais ça pour son bien et ça elle ne s'en rendait sûrement pas compte. Je ne voulais pas qu'elle suive mes pas et qu'elle devienne comme moi. Elle avait beaucoup de potentiel et pouvais devenir quelqu'un. Pas comme moi qui n'était qu'un dealer vivant dans un studio miteux. J'étais heureux comme ça, mais elle ne le serait pas. Elle a besoin d'avoir son confort et d'être au centre de l'attention. Oui ses délires l'amusaient pour le moment, mais un jour j'avais peur qu'il lui arrive quelque chose de grave un jour et que tout son avenir ne s'effondre. J'aimerais tant qu'elle grandisse un peu dans sa tête et qu'elle devienne un peu plus responsable. Moi au moins je réfléchissais toujours avant d'agir et donc je calculais les risques de mes actes. Elle non. Et c'était ça le plus gros problème en fait.

« Alors comme ça t’as pas peur de moi? » Pourquoi aurais-je peur d'elle ? C'était ma sœur et je la connaissais sûrement mieux que personne. Evidemment elle avait ses secrets, mais je savais qui elle était vraiment. Et elle n'était pas quelqu'un dont on devait avoir peur. Certes beaucoup n'osaient pas se mettre en travers de son chemin à cause de son sacré caractère, mais moi j'en avais rien à foutre qu'elle sache gueuler. Je criais plus fort qu'elle et n'hésitait jamais à la remettre les idées en place. Et j'avais toujours le dernier mot ! "Je dois vraiment répondre à cette question où tu es assez intelligente pour savoir la réponse toute seule ?" Je soupira légèrement. Ce soir j'étais pas vraiment d'humour et était donc vite exaspérer. Ce n'était pas toujours facile de gérer mes propres problèmes, il fallait en plus que je m'occupe de ceux de ma sœur. ça n'avait rien de réjouissant et je lui faisais comprendre avec mes réponses parfois peu sympathiques et avec mon ton sec et sévère.

La situation changea quelque peu lorsque Cass' se mit à se rabaisser en se traitant elle même de sale gosse riche et égoïste. La déprime la gagnait et jamais je n'avais vu ce côté de ma soeur. Était-ce comme ça à chaque fois où était-ce juste ce soir ? J'en savais trop rien et je n'aimais pas cet aspect de la brune. Je préférais la voir s'amuser et rire plutôt que la voir triste et maussade. « Je veux pas que tu disparaisses. » Je n'allais pas disparaître. Je ne le pouvais pas sinon qui prendrais soin d'elle ? qui l'aiderait à résoudre ses problèmes ? Elle ne pouvait pas se débrouiller seul ... se débrouiller sans moi. Et puis je n'étais pas prêt à la laisser, je devais veiller sur elle. J'aimerais pourtant qu'elle se rende compte qu'il pouvait m'arriver quelque chose un jour et que ce jour là, si elle continuais à vivre comme maintenant, elle n'allait pas faire long feu. "Pour le moment je suis encore là d'accord ? Je n'ai pas fini de te faire la morale alors je ne peux pas disparaître maintenant. Je finis de la soigner et remettait la trousse à sa place. "Bon je te ramène chez les parents. Pour la voiture t'inquiète pas je m'en charge. Si Papa te pause des questions, c'est quelqu'un qui était venu te prendre pour aller à ta soirée. Tu n'as pas touchée la voiture. Je vais faire passer ça pour un vol" Je m'installais au volant de ma voiture et mis le contact pour prendre la route.

_________________
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



Re: When you get in trouble ✢ Aiden || Mer 26 Oct - 21:44

L’avenir, Cassandre n’y pensait pas. Pour elle, s’était quelque chose de floue et d’obsolète, quelque chose qu’elle n’atteindrait peut être jamais. Elle savait très bien qu’elle menait une vie dangereuse, et à agir comme elle le faisait, elle risquait à tout instant de mourir d’un accident de voiture, d’un coma éthylique, ou d’une overdose. Est-ce qu’elle s’en souciait? Pas le moins du monde. Elle s’en fichait bien de qui elle pouvait laisser derrière elle une fois morte, des gens qui viendraient pleurer à son enterrement (ou tout du moins faire semblant) et présenteraient leurs condoléances à ses parents en leur disant à quel point Cassandre était une jeune fille formidable qui a été frappée par la malchance. Même s’ils n’en penseraient pas un seul mot. La brune avait beaucoup plus d’ennemis que d’amis, mais elle savait garder ceux qui la haïssaient sous son influence en faisant marcher ses relations, ses menaces, et aussi son argent. C’était tellement simple pour elle de détruire la vie sociale de quelqu’un. Mais elle savait pour autant, que si elle mourrait demain, elle s’en voudrait dans la mort. Elle s’en voudrait parce que la seule personne qui ait véritablement prit soin d’elle pleurerait de véritables larmes de tristesses, voir même de culpabilité. Et elle ne voulait pas qu’Aiden vive ça. Elle ne voulait pas être responsable de sa tristesse, sans parler qu’elle n’avait pas vraiment une idée précise de l’état dans lequel il se retrouverait, mais à chaque fois, elle imaginait le pire. Elle ne pouvait pas le laisser, elle ne pouvait pas l’abandonner, et c’est ce qui lui permettait de ne jamais aller trop loin dans ses actes. Son amour pour son frère la préservait du mal qu’elle pouvait s’infliger à elle même.

Mais ça ne l’empêchait pas comme ce soir de l’appeler au secours une fois de plus. Parce qu’elle avait toujours besoin de lui, parce qu’elle faisait toujours des conneries, et que lui au moins s’occupait de tout régler. Il prenait soin d’elle, même si la brune pouvait sérieusement lui taper sur le système. Cassandre savait qu’elle pourrait toujours compter sur lui à tout instant, peu importe la merde dans laquelle elle se trouvait. Même si elle finissait par tuer quelqu’un un jour, il l’aiderait, peu importe les risques. Pas que ce soit dans ses projets de tuer quelqu’un, hein, mais un accident, c’est vite arrivé, surtout dans les soirées auxquelles la jeune Weaver avait l’habitude de participer. « Je dois vraiment répondre à cette question où tu es assez intelligente pour savoir la réponse toute seule ? » Cassandre servit un maigre sourire à son frère, puis elle secoua la tête. Non, bien sûr qu’il n’avait pas besoin de répondre à cette question. Elle était juste encore un peu dans le jazz, et ce genre de questions… Et bien, c’est le genre qu’on pose quand on est défoncée, comme Cassandre à cet instant. Et puis, elle faisait peur à pas mal de monde. C’était ce qu’elle avait trouvée pour se faire respecter, la crainte. Avoir un frère dealeur ça aidait pas mal aussi, c’était vrai. Mais elle connaissait les petits secrets de pas mal de monde, et était capable de réduire une réputation en un claquement de doigt. Et c’était comme ça qu’elle tenait les gens en laisse pour avoir absolument tout ce qu’elle voulait. Elle arrivait même à taxer de l’argent à son père de cette façon, étant donné que monsieur Weaver appréciait plus qu’un peu sa secrétaire. Mais ça, Aiden ne le savait pas, enfin, la brune ne le pensait pas.

L’effet de la drogue se dissipant, le sourire de la jolie brune se transforma petit à petit en mine boudeuse, accompagnée d’un regard presque humide de tristesse. Presque, parce que ça faisait des années que Cassandre ne pleurait plus. D’ailleurs, elle ne se souvenait même pas de la dernière fois où elle avait versée une larme. Ça devait donc remonter à pas mal de temps, au temps où ils étaient encore des enfants. Pour elle, pleurer était une faiblesse qu’il ne fallait pas montrer, et si on ne la possédait pas, c’était encore mieux. « Pour le moment je suis encore là d'accord ? Je n'ai pas fini de te faire la morale alors je ne peux pas disparaître maintenant. » Ses paroles ne l’aidèrent pas vraiment à garder le contrôle de ses émotions. Cassandre savait que sans son grand frère, elle serait certainement déjà morte, ou du moins, dans une merde plus grosse que la ville toute entière. Il l’avait toujours protégée, et elle s’y était habituée. Elle comptait toujours sur lui, pour tout et n’importe quoi, tout simplement parce qu’elle avait grandit comme ça et qu’elle ne savait pas comment faire autrement. « Mais le jour où ça arrive je fais quoi? » Ce jour lui faisait vraiment peur, et ça devait se ressentir dans sa voix. Cassandre savait très bien que si elle perdait Aiden, elle perdait tout. C’était peut être ses parents qui lui fournissaient de l’argent, mais son frère faisait tout le reste. Il la protégeait, il prenait soin d’elle comme maintenant avec son pied, et surtout, il l’aimait. Pas parce qu’il le devait ou quoique ce soit, il l’aimait vraiment pour ce qu’elle était, même si elle était une soeur particulièrement casse pieds. Et elle aussi elle l’aimait. Il était le seul avec qui elle s’était autorisée ça, et elle commençait à se demander si c’était véritablement une bonne idée. Elle avait beau paraître sans coeur aux yeux des autres, c’était loin d’être le cas. Elle refoulait juste ses sentiments et les enfouissaient au plus profond d’elle pour éviter de souffrir de la moindre petite déception.

Aiden avait finit de la soigner. Alors qu’il remettait la trousse de premier secours en place et qu’il faisait le tour de la voiture pour s’installer au siège conducteur, Erin s’installa correctement sur son siège après avoir attrapée le plaid qui se trouvait sur la banquette arrière pour se blottir dedans. Elle s’y sentait bien, dans ce plaid, il était douillet et chaleureux. « Bon je te ramène chez les parents. Pour la voiture t'inquiète pas je m'en charge. Si Papa te pause des questions, c'est quelqu'un qui était venu te prendre pour aller à ta soirée. Tu n'as pas touchée la voiture. Je vais faire passer ça pour un vol » Il mit alors le contact, et Cassandre posa sa main sur le bras de son frère pour l’empêcher de démarrer. Elle n’avait pas envie de rentrer maintenant. Elle voulait rester un peu avec son aîné et profiter de sa compagnie. Puis, ils ne se voyaient pas si souvent que ça en plus… Et elle s’inquiétait pour lui, c’était vrai. Elle voyait bien qu’il avait les traits tirés, en plus de cet air qu’il avait quand quelque chose lui torturait l’esprit. « Aiden, dis moi. Toi, tu vas bien? » La brune s’était tournée vers lui, dirigeant son regard vert intense vers celui de son frère. Elle avait cet air qui voulait bien dire qu’il n’avait pas intérêt de lui mentir. Et que si il avait quelque chose sur le coeur, il pouvait le lui dire. Après tout, il n’y avait pas meilleure consolation qu’une petite soeur qui ne lui voulait que du bien.
Revenir en haut Aller en bas


Re: When you get in trouble ✢ Aiden ||

Revenir en haut Aller en bas
 

When you get in trouble ✢ Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» I lost myself || ft. Aiden
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Un esprit errant aka Aiden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPLE PIE ™ :: Croquer la pomme à pleines dents :: Brooklyn-